Epilation à la lumière pulsée : c’est pour qui ?

La pratique de l’épilation à la lumière pulsée est de plus en plus fréquente en ce moment car c’est une méthode qui peut enlever les poils de façon définitive. Depuis l’année 2007, l’utilisation de l’épilateur à lumière pulsée n’est plus réservée aux instituts de beautés et aux esthéticiens professionnels, donc tout le monde peut le faire chez eux. Mais même si on peut le pratiquer soi-même, certaines personnes posent encore beaucoup de questions concernant son utilisation, comme « est-ce vraiment une technique d’épilation qui convient à tout le monde ? ». Résolvons alors cette énigme !

A qui s’adresse l’épilation à la lumière pulsée ?

On peut dire que l’épilation à la lumière pulsée est faite pour tous ceux qui veulent ôter leurs poils pour qu’ils ne repoussent qu’après 2 ou 3 semaines. C’est aussi la méthode idéale pour tous ceux qui veulent enlever les pilosités indésirables de son corps de façon définitive. Mais si on examine bien le fonctionnement de l’appareil, on en conclu qu’il y a des natures de peau et aussi des types de poil qui ne pourront jamais recevoir les flashs envoyés. Vous devriez savoir alors que cette méthode n’est efficace que sur les peaux claires et les poils foncés, et c’est dû au fait que les flashs envoyés par l’appareil attaquent directement la mélanine et le pigment du poil. Il faut aussi que les poils soient plus foncés que la peau pour que ça marche très bien, sinon ce sera aussi une perte de temps.

Sachez que les peaux pigmentés contiennent une grande quantité de mélanine, alors le risque de brûlure est majeur si on y applique le flash de l’appareil. Si votre peau est donc foncée, métissée et mate, nous vous conseillons de choisir une autre technique d’épilation. De même pour ceux qui ont des poils roux, blancs, bruns clairs, et roux.  

Vous devriez aussi savoir que la croissance du poil est divisée en 3 étapes bien distinctes : anagène, catagène et télogène. Pourtant, l’épilation à la lumière pulsée est seulement efficace sur les poils à phase anagène. C’est pour cette raison qu’il faut renouveler la séance tous les deux ou trois semaines pendant à peu près un an même si 80% des poils disparaissent après 3 séances.  

Y a-t-il des contre-indications ?

A part le fait qu’elle n’est pas faite pour les peaux trop foncées et les poils trop clairs, il y a aussi quelques personnes qui ne pourront pas pratiquer l’épilation à la lumière pulsée. Elle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes à cause du genre de flash que l’appareil utilise.

Ceux qui souffrent du diabète, de l’épilepsie, ou encore d’une maladie cardiaque ne pourront non plus opter pour cette méthode. De même pour ceux qui ont une maladie sanguine,  ceux qui suivent des traitements médicaux (anticoagulant, antibiotique, médicament photo-sensibilisant, etc.), et les jeunes âgés de moins de 20 ans.

Bref, l’épilation à la lumière pulsée est une meilleure option si on veut enlever les poils pour de bon. Pourtant, elle ne convient pas à tout le monde, donc il faut faire quelques inspections avant d’acheter l’appareil. Et si vous faites partie des personnes qui pourront l’utiliser, soyez patiente et faites-le comme il le faut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *